header image
Latest News arrow * La face cachee d'IKEA Mons
* La face cachee d'IKEA Mons PDF Print E-mail
Written by Administrator   
Vendredi 29 Juin 2012 à 22:13

Un pavillon jaune et bleu entaché de noir...

Dans le concert d’applaudissements accompagnant l’annonce de l’installation d’un Ikea à Mons, il y eut très peu de place accordée à un discours plus critique, plus réaliste… Alors qu’une réunion d’information pour les citoyens aura lieu ce vendredi 29 juin à Mons-Expo, l’association Mons-Equitable, un collectif de citoyens, pose quelques questions très simples. Et aimerait juste recevoir des réponses...


1)    Que se cache-t-il derrière les prix écrasés d’Ikea ?

Cette politique de prix est-elle soutenable pour les travailleurs qui fabriquent les produits Ikea ? Dans quelles conditions sont fabriqués ces produits ? Avec quel salaire à la clé ? Selon divers reportages, IKEA se contenterait tout au plus de payer le minimum légal dans les pays soustraitants. Dans beaucoup de pays, ce salaire minimum  ne permet pas de satisfaire aux besoins fondamentaux, tels que l’éducation, le logement, l’alimentation…  Pour en savoir plus , voir l’article « Ikea en Inde, un emploi démontable » d’Olivier Bailly sur www.monde-diplomatique.fr/2006/12/BAILLY/14239

- La situation en Inde en video, témoignage de Tangamani -

2)    Pourquoi  Ikea ne veut-elle pas dès lors communiquer la liste de ses fournisseurs ? La multinationale proclame haut et fort respecter un code de conduite (I WAY) qui s’applique à ses fournisseurs.Mais dans les faits, on est loin de la transparence et d'un juste traitement du travail. Pour en savoir plus, voir le reportage « Made in Ikea, - Ikea, un modèle à démonter »

3)    Au-delà des 350 emplois annoncés, quelles mesures seront prises pour éviter les pertes d’emploi dans les commerces de la région ? (commerces de déco, de meubles, de salles de bains, cuisines, Horeca,…). En 2005, le Syndicat Neutre pour Indépendants  annonçait que «  plus de 25% des entreprises situées aux alentours du nouveau magasin Ikea d’Anderlecht avait vu leur chiffre d’affaires baisser de 10,6% depuis l’ouverture du magasin ».
Pour en savoir plus sur l’impact d’un Ikea sur le secteur du meuble en France http://www.letorchondauphinois.fr/Ikea-demonte-piece-par-piece.html

4)    Souhaite-t-on vraiment privilégier les grands centres commerciaux périphériques au détriment des petits commerces de proximité ? Installer un Ikea aux Grands Prés, c’est aussi favoriser un modèle d’aménagement urbain participant à la désertification des centres-villes. De plus en plus de villes l'ont compris et reviennent à des modèles valorisant leurs centres-villes. Mais pourquoi Mons s'entête-elle à tout mettre en place pour renforcer sa toute dernière place au classement des villes les plus appréciées par les commerçants. Lire l'article de la Province : Mons, la pire ville pour les commerçants.
Sans transition, pour comprendre les enjeux qui pourraient expliquer ces choix, nous vous invitons à lire la stratégie d’implantation d’Ikea au niveau communal  «  IKEA, un modèle territorial 'en kit' : stratégies d’implantation et pouvoirs locaux », par l'université de Rennes sur http://rge.revues.org/3056

5)    Pourquoi encourager la standardisation culturelle de la consommation dans une Ville à vocation culturelle ? Mons se prépare en grande pompe pour devenir capitale culturelle européenne en 2015. La même année, la ville accueillera Ikea, LE symbole par excellence d’une surconsommation et d’une standardisation des modes de vie. Pourquoi à nouveau privilégier un modèle ultra-dominant au détriment des petits artisans locaux ? Qui en plus de leurs nombreuses qualités intrinsèques participent aussi à la diversité culturelle des produits et services localement implantés.

Un extrait du film Fight Club illustre cette nouvelle dérive de notre société de plus en plus matérialiste : "Comme tous les autres, j'étais devenu un esclave de l'instinct qui consiste à aménager son petit chez soi à la mode IKEA" Edward Norton d'ajouter sérieusement "quel type de set de cuisine me définit en tant que personne?" Plus qu'acheter à bas prix, merci IKEA de nous donner la capacité de nous construire une personnalité...aux yeux des autres...

http://criticalcommons.org/Members/adiab/clips/FF_FincherFightClub-possum.mp4/view 

Toujours dans une réflexion de tentation consumériste, voir l’analyse d’Oxfam "Chez Ikea, on créé le besoin en même temps que le produit" : http://www.oxfammagasinsdumonde.be/2008/03/chez-ikea-on-cree-le-%C2%AB-besoin-%C2%BB-en-meme-temps-que-le-produit/


6)    Enfin, à qui profite vraiment les bénéfices plantureux de l’activité d’Ikea ? Nous demandons à Ikea de fournir de manière transparente une explication sur son modèle économique et sur les flux financiers à l’intérieur de ses différentes filiales, y compris celles implantées dans des paradis fiscaux. En tant que Montois, nous considérons qu'il est légitime que le fruit du travail de nos concitoyens soit redistribué dans notre région, voire dans notre pays, via l'impôt prélevé sur les bénéfices de la multinationale. Or celle-ci a mis en place des systèmes complexes qui lui permette d'échaper à l'impôt national via facturation inter-filiales des bénéficices réalisés, à destination bien sûr des pays au taux de taxation le plus bas (Suisse, Liechtenstein, Caraïbes, etc.). Mais aussi via des sociétés-écran, jusqu'à la fondation privée d'Ingvard Kamprad son fondateur....Alors qu'il est déjà richissime, avoir si peu de considération pour ses semblables, est-ce lié à la jeunesse nazie de Mr Kamprad ? le sujet paraît sensible mais il fait de plus en plus rage en Suede où l'enfant chéri ne paie plus ses impôts....

Pour en savoir plus, car c'est important, voir les vidéos et articles suivants :

http://mega-streaming.info/video/96G9SK3RUKU3/IKEA-les-petites-combines-du-roi-du-meuble#    (video)

http://www.rts.ch/video/info/journal-19h30/2927220-suede-ingvar-kamprad-fondateur-d-ikea-aurait-soustrait-des-sommes-colossales-au-fisc-via-une-fondation-au-liechtenstein.html (video)

http://www.liberation.fr/economie/01012320250-ikea-le-mythe-du-fondateur-a-peine-entache-par-son-evasion-fiscale

http://archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/08/30/2578496_ikea-un-systeme-pas-si-lisse.html
http://www.rts.ch/emissions/temps-present/economie/3856769-ikea-les-petites-combines-du-roi-du-meuble-disponible-7-jours-depuis-la-suisse.html

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2011/08/26/ou-l-on-reparle-du-passe-nazi-du-fondateur-d-ikea

7)      A côté des publications artificiellement positives où l'on met l'accent sur quelques aspects environementaux (quelques arbres qui cachent la forêt), IKEA pourrait-il faire une vrai transparence sur l'origine du bois utilisé ? Ikea serait responsable de très importants dommages causés à l'environnement, du fait d'une quantité inimaginable de bois coupé et dont une faible proportion est "durable" (à peine 8% du bois issu de forêts gérées durablement FSC ou PEFC). Nous vous laissons imaginer : 2 millions de clients par an et par magasin en Belgique, et il y a plus de 300 magasins dans 41 pays de par le monde. Alors si ne fut-ce qu'une personne sur 4 achète un meuble, vous percevez les proportions ? Ikea, l'amour du bois a un coût, lire l'article et la video sur : www.infosud.org/spip.php?article10118et youtube.com/watch?v=AbKwmRnX7no&feature=player_embedded

Comme vous pouvez le constater c'est dans toutes les dimensions qu'IKEA abuse tant et plus : concentration d'emplois hiérachisés plutôt que décentralisation de boutiques indépendantes, désertification des centres-villes, exploitation des travaileurs au Sud, fiscalité opaque, pression extrême et irréversible sur notre patrimoine forestier, etc. le tout avec la complicité des élus locaux qui voient en Ikea un splendide tremplin électoral. Ce n'est pas un hasard si l'annonce est faite fin juin 2012 en vue du scrutin électoral du 14 octobre, alors que le dossier n'est pas encore tout à fait réglé. En été, impact médiatique nul, et en septembre (enfin) la déontologie électorale l'interdit...héhé pas bête alors d'annoncer l'arrivée d'IKEA fin juin. Même si lors de l'avis à la population, de nombreuses questions et objections ont été bottées en touche sous prétexte d'un projet encore au tout tout début...L'effet d'annonce primerait donc sur le fond du dossier...

L'intérêt est bien là, car il faut bien l'avouer, dans notre socité consumériste, pour la grande majorité des gens, faire ses courses chez Ikea le dimanche relève presque du loisir. Tant le design est attractif et les boulettes suédoises si exotiquement délicieuses... Du pur "enchantement".... Mais pour combien de temps encore ? En 2012, avec l'évolution de la société, les citoyens sont de moins en moins dupes, et pourraient jeter le discrédit et peut-être bien mettre à mal ce projet qui avait pourtant l'air d'aller pour le mieux dans le meilleur des mondes.... en bleu et jaune.... mais malheureusement pas aussi bien dans notre réalité polychrome....

Cette liste d'informations est encore à compléter, merci de nous envoyer aussi vos infos, comme certains l'ont fait pour l'article sur Inbev.  Et on vous en remercie, car c'est ensemble que nous pourrons changer le cours des choses, et tout du moins, obtenir au plus vite des réponses à nos questions...


Autres liens intéressants :

www.oxfammagasinsdumonde.be/campagnes/ikea-un-modele-a-demonter/

www2.cndp.fr/tice/teledoc/dossiers/dossier_ikea.htm 

Last Updated ( Lundi 09 Juillet 2012 à 19:13 )