header image
Latest News arrow * 20 fermes de moins sur Mons-Borinage. Que faire ?
* 20 fermes de moins sur Mons-Borinage. Que faire ? PDF Print E-mail
Written by Administrator   
Mardi 01 Mai 2012 à 00:50

Voici une information bien triste et inquiétante que nous rapporte La Province (voir article ci-dessous) . Selon une enquête du SPF Economie, les fermes continuent de se raréfier. Encore vingt de moins dans l’arrondissement de Mons , rien qu’entre 2008 et 2009...  Et ce n'est pas que le fait de notre région : en Province de Luxembourg plus de 100 fermes disparaissent chaque année ; en Province de Liège déclin du nombre de ferme dans une commune sur deux. Etc.

Un peu partout, le constat est le même : "Il y a moins de fermes et l’âge moyen des fermiers grimpe". Mais surtout la même menace guette toutes les exploitations : les conditions du marché qui n’arrangent rien à la motivation des agriculteurs: “ On nous demande de produire à des prix toujours plus bas mais en nous obligeant à respecter des contraintes de plus en plus élevées. C’est intenable.  (A. Demonceau, exploitant en région liégeoise).

Et pourtant, les rayons des supermarchés débordent de produits de toutes sortes et la demande des consommateurs ne faiblit pas ou peu. 

Se dirige-t-on de plus en plus vers des importations accrues et/ou vers un nombre limité d'exploitations pratiquant l'agriculture intensive ? Cela paraît malheureusement inéluctable aux yeux des spécialistes du secteur. Surtout tant que le consommateur continuera à s'approvisionner en grandes surfaces... qui continuent à faire pression sur les prix à la baisse. Seuls les exploitations les plus grosses et/ou les mieux organisées pourront s'aligner... mais jusqu'à quand ? Telle une moissonneuse batteuse géante, la sélection naturelle et impitoyable est en marche...  

A cela viennent s'ajouter des conditions climatiques très néfastes en 2010, comme en témoignes certains agriculteurs récemment dans La Province : "Les moissons 2010 s’annoncent très mauvaises. La sécheresse est responsable de la mauvaise qualité des grains qui ne grossissent plus." (JF Bavay, exploitant à Jurbise).

Alors que faire ? 

Soutenir nos producteurs locaux, maraîchers, éleveurs, paysans, artisans, c’est aussi du commerce équitable… nord-nord ! De par leur diversité, ils contribuent au maintien d’un tissu économique local viable et porteur d’emplois non délocalisables, ou, si pas maintien, tout du moins à en limiter sa dégradation. Ils garantissent aussi la sauvegarde de tout un patrimoine-"métier" lié à la proximité, à la connaissance de la terre et aux transmissions de générations en générations... 

Les solutions sont plurielles et accessibles. Si le citoyen a peu d’incidence sur une révision de la Politique Agricole Commune, le consommateur peut lui agir au quotidien. Ces solutions ont comme point commun de rendre aux producteurs tout ou partie des marges bénéficiaires laissées aux intermédiaires et de renouer le lien humain entre ces « deux maillons de la chaîne ». Et puis, d’adapter très légèrement et progressivement sa propre approche de la consommation…

- Sur le marché, repérez les agriculteurs, maraîchers, éleveurs ou autres artisans qui produisent eux-mêmes plutôt que s’approvisionner en grandes quantités aux marchés de gros (products from Morocco or from Alméria), . Un coup d’œil vite avisé et/ou 2-3 questions vous aideront à conforter vos intuitions. Ne vous y trompez pas. A Mons, les marchés ont lieu tous les vendredis place du Marché aux Herbes et les dimanches matin sur les places Nervienne et du Béguinage.  

- Optez pour la convivialité et adhérez à un Groupe d’Achats Communs (GAC) ou Solidaire (GAS). A Mons, il en existe 5 , composés chacun de 20-25 de ménages qui s’approvisionnent directement chez les producteurs à proximité. Pratique, économique, écologique, plus sain, plus humain et tellement plus convivial ! Contacte-les ici !

- Optez pour la facilité et achetez chaque semaine un panier de saison (légumes/fruits/pain/œufs) correspondant à la taille de votre ménage. Soit directement auprès d’une ferme de la région ayant mis un système de panier en place ; soit auprès d’une organisation intermédiaire. Voir sur notre site les initiatives Nord-Nord 

- Certains légumes sont tellement enfantins à cultiver (courgettes, salades, radis, etc.), un coin de terre, une graine, un arrosage et on revient récolter de délicieux légumes 2-3 mois plus tard. Et puis, on y prend goût et on agrandit la parcelle…   Faites votre petit potager ou créez/rejoignez un potager collectif    

- Retrouvez le chemin de la ferme, et notamment de celles qui disposent d’un « Magasin à la ferme ». Consultez la liste des fermes du grand Mons (éditée par l’échevinat de l’agriculture)  Attention, apprenez à respecter les horaires, passez souvent mais pas n’importe quand…  

- Pour vos produits du Sud (café, chocolat, thé, bananes, cacao, jus, etc.), plus la peine de vous le rappeler, traquez en magasins le petit label Max Havelaar sur les emballages ou rendez-vous sans plus attendre dans votre Magasin du Monde Oxfam de famille ou de quartier ... 

Mais encore :

- Visionnez la bande annonce du film "Solutions Locales pour un Désordre Global ", et venez gratuitement assister à la projection du film le 2 octobre 2010 à 10h dans le cadre des petits déjeuners solidaires du Plaza Art .

 Consultez aussi les "idées pour agir " suggérées par le film.

- Adhérez à la campagne d'SOS Faim : "Imaginez un monde sans paysan".  Selon laquelle ce sont 50 millions de paysans par le monde qui snot voués à la disparition et à l'exode massif vers les villes. 

- Relire l'interpellation de Via Campesina, selon laquelle les producteurs de laits européens disparaissent mais les agro-industries font de gros bénéfices. La rengaine est connue... 

- Selon un article récent dans Le Monde , en France, le bio a le vent en poupe, et constitue une opportunité commerciale réelle pour les agriculteurs. Et pourquoi pas chez nous ? L'article ponctue par une note résolument paysanne : pour être rentable, il faut écouler une forte part de la production en vente directe, ou dans des magasins spécialisés. La grande distribution, une fois encore n'est pas une voie viable pour les producteurs...

- Consultez l'étude sur les "Circuits courts " réalisée par l'Observatoire de la Consommation Alimentaire (www.observatoire-consommation.be)

Cette étude quantitative réalisée en 2010 auprès des consommateurs francophones (Bruxellois et wallons) mesure la perception et les attentes des consommateurs vis-à-vis de la commercialisation des productions locales par les circuits courts. Elle mesure aussi les habitudes d'achat alimentaire et l'intérêt des consommateurs pour des circuits de vente directe (vente directe à la ferme, point de vent collectif, panier collectif, marché public, marché fermier, marché à la ferme, vente en tournée). 

 

Vingt fermes de moins sur Mons-Borinage

Chiffres Statbel - Infographie Sud- Presse

Chiffres Statbel - Infographie Sud- Presse
La dernière enquête agricole réalisée par le SPF Economie (institut de statistiques officiel Statbel) le montre: les fermes continuent de se raréfier. Encore vingt de moins dans l’arrondissement de Mons, rien qu’entre 2008 et 2009...

C.T.

La tendance n’est pas plus accusée chez nous qu’ailleurs, au contraire même. La moyenne wallonne est un recul de 3,7 %, nous ne sommes “ qu’à ” -3,5 %. En Flandre, c’est pire: -4 %.

Les surfaces agricoles diminuent beaucoup moins vite (-0,7 %) que le nombre d’exploitations. Ce qui indique que quand une ferme meurt, ses terres sont reprises en grande partie par d’autres exploitations.

Autre signe inquiétant: l’âge des chefs d’exploitation. Dans notre région, presque un fermier sur deux a dépassé le cap des 55 ans.

L’agriculture à Mons-Borinage reste constituée principalement de petites exploitations très familiales. Presque 8 personnes sur 10 travaillant dans ce secteur sont de la famille du fermier.

Terminons tout de même sur une note optimiste: oui, il y a encore des fermiers qui adorent leur job! Mais pour le conserver, il leur faut faire preuve d’imagination. Lisez l’interview dans La Province de mardi

 

Last Updated ( Samedi 09 Juin 2012 à 02:23 )